Le yukata-kimono est un vêtement qui est souvent portée comme tenue d’intérieur. Cette tradition vient du Japon où les yukatas sont portés le soir après « le bain ». Ils se portent aussi en été car les yukatas peuvent être confectionnés en coton léger. En occident nous pouvons aussi les porter à la façon « kimono », c’est à dire les fermer avec des « obi » (ceintures) décorées ou revêtir un yukata comme tenue élégante et sobre pour être confortable chez soi. L’art de porter un kimono s’appelle « kitsuke ». Revêtir un kimono nous invite à faire attention au rituel de s’habiller et à la posture du corps.
Ainsi lors qu’on arrive le soir à la maison, après avoir pris une douche, on se détend et on change son vêtement. En changeant son vêtement on change aussi son esprit: on ne pense plus au travail, on oubli les « mails » et autres « bruits mondains » et on se prépare à une soirée créative, avec soi même, avec sa famille, son compagnon ou sa compagne.

Porter un yukata ou un kimono rend la silhouette élégante et gracieuse. La personne qui porte un kimono se tient bien droite et ses gestes sont délicats, elle doit être attentive à sa posture pour rester impeccable: sa coupe droite et croisée nous invite à bien redresser le dos et bien placer les jambes lors de l’assise. Traditionnellement un kimono se porte avec des « zoris » sandales en paille de riz. Les pieds sont couverts par des chaussettes blanches en coton ou « tabis ». Une autre pièce utilisée avec le kimono est la veste blanche « Juban » que l’on enfile en dessous du kimono pour protéger celui-ci. Le col blanc de la veste « Juban » est visible.

Nous pouvons revêtir un kimono pour de situations très différentes: par exemple le kimono noir que l’on utilise pour la méditation zen; il y aussi les kimonos pour la cérémonie du thé, ou un kimono pour une fête, un mariage...

Poster un commentaire